Pourquoi pas à la campagne ?

Publié le par Blandine

Qu'ont en commun : Paris, Strasbourg, Marseille, Nantes, Grenoble, Toulouse et Lyon ?

L'auto-partage ! Oui oui, vous lisez bien, c'est la possibilité de disposer d'une voiture à tout moment, tout en réalisant des économies et en préservant l'environnement. Ce système vous permet d'aller faire vos courses encombrantes ou de partir à plusieurs en soirée par exemple grâce à une voiture que vous louez juste le temps qu'il vous faut. Un abonné à Auto'trement explique sur Caradisiac que pour 500 km mensuels, il dépense entre 150 et 200€ par mois alors qu'en France, le budget mensuel moyen pour le propriétaire d'une voiture est de 600€ alors qu'elle est inutilisée 92% du temps.

Actuellement, ce sont les 25-34 ans qui représentent la moitié des adeptes malgré une forte progression des plus de 55 ans. Ce système est financièrement intéressant pour les trajets de 5 à 250 km, au delà, louez en location traditionnelle.

A Grenoble : http://alpesautopartage.eileo.org/ZenonV2/org/saPage.do
A Marseille :
http://www.autopartage-provence.com/
A Paris : http://www.caisse-commune.com/
A Strasbourg : http://www.autotrement.com/

On dénombre environ 1000 usagers à Paris et 650 à Strasbourg. Comment donc faire évoluer les mentalités ? Comment impliquer les collectivités pour plus de transports en commun et faire prendre conscience à l'Etat que le secteur automobile français n'innove pas assez rapidement et qu'il ne fait plus vivre notre pays comme dans les années soixante (Oui Messieurs les dirigeants, les usines se sont délocalisées ...).

Cette merveilleuse solution écologique et économique est cependant appropriée à la vie urbaine. Ne peut-on pas envisager l'achat collectif d'une voiture pour un village ? N'y a-t-il donc pas de solution envisageable pour nous qui vivons au vert ?

Méditez la citation d'Aristote : "En toute chose, vous trouverez plus de richesses dans l'usage que dans la possession" ...

Publié dans Ecologie et Conso

Commenter cet article